Economics Terms A-Z - Les termes les plus importants en économie.

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Economics Terms A-Z

Le revenu marginal

Le revenu marginal (MR, de l’anglais marginal revenue) mesure la variation du revenu total qui se produit lorsqu'une entreprise augmente la production d'une de ces unités ; en d’autres termes, cela correspond au revenu supplémentaire (ou recette) généré par la vente d'une unité supplémentaire.

Lorsqu'une entreprise augmente le nombre d'unités qu'elle vend, cela se répercute sur ses recettes, car la quantité vendue est plus élevée. Dans un marché parfaitement concurrentiel, chaque entreprise agit comme un preneur de prix et peut vendre autant qu'elle le souhaite au prix du marché. Cela implique que la recette marginale sur un marché parfaitement concurrentiel est égale au prix du marché. Par exemple, si une entreprise vend du jus d'orange à 2 € le verre (et qu'elle peut vendre autant de verres qu'elle le souhaite à ce prix), tout verre supplémentaire de jus d'orange vendu par l'entreprise augmente la recette totale (TR, de l’anglais total revenue) de 2 et, par conséquent, la recette marginale est égale à 2. Autrement dit, si l'entreprise augmente la quantité, disons de 10 à 11 verres, la recette totale passe de 20 à 22 et la variation de la recette totale est égale à 2 :

MR = TR (11 verres) – TR (10 verres) = 11 * 2 – 10 * 2 = 22 – 20 = 2

Si le marché n'est pas parfaitement concurrentiel, la recette marginale n'est pas égale au prix du marché. Une entreprise en situation de monopole qui fait face à la totalité de la demande doit baisser le prix si elle veut vendre plus. Étant donné qu’elle doit baisser le prix pour toutes les unités (et pas seulement pour l'unité supplémentaire qu'elle veut vendre), la recette totale augmentera d'un montant inférieur au prix du marché. Pour être plus précis, la vente d'une unité supplémentaire augmentera le revenu total par le prix auquel le bien est vendu moins le revenu que l’entreprise perd, car elle doit vendre toutes les unités à un prix inférieur.

Mathématiquement, la recette marginale est la dérivée de la recette totale par rapport à la quantité, soit :

Marginal Revenue

où TR est la recette totale TR = p(q)q. La première partie de cette dérivée est positive, car lorsque la quantité vendue augmente, la recette totale augmente par le prix auquel l'unité supplémentaire est vendue. La seconde partie de la dérivée est négative, car pour augmenter la quantité, le prix unitaire doit diminuer. Multiplié par le nombre total d'unités q, cela mesure la perte totale de revenu due à la baisse du prix.

Marginal revenueLa figure ci-dessus montre la recette marginale et la recette totale pour un monopole avec une demande linéaire sur le marché. Dans le panneau de gauche (a), nous voyons la courbe de la recette marginale et la courbe de la demande. Dans le cas d'une demande linéaire, la recette marginale est également une fonction linéaire et sa pente est deux fois plus forte que la pente de la fonction de la demande. Autrement dit, si la demande inverse est p = a - bq, alors la recette marginale est MR = a - 2bq. 

Le panneau de droite (b) montre la recette marginale ainsi que la recette totale (et la recette moyenne) dans le cas d'une fonction de demande linéaire. La recette totale est une fonction quadratique qui est maximisée au point où la recette marginale est égale à zéro, pour la quantité q*. Gardez à l'esprit que la recette marginale n'est pas la même que la recette moyenne (AR, de l’anglais average revenue) qui est la recette par unité, c'est-à-dire,

AR = revenu totalquantité= TRq

La recette marginale est un concept important en économie, car, avec les coûts marginaux, elle détermine la quantité et le prix d'équilibre sur un marché. Une entreprise maximise ses profits lorsqu'elle produit la quantité à laquelle la recette marginale de la dernière unité est égale aux coûts marginaux de cette unité. Autrement dit, la maximisation du profit exige que MR = MC.

Si la recette marginale dépasse les coûts marginaux (MR > MC), cela signifie qu'en vendant une unité supplémentaire, l'augmentation de la recette totale dépasse l'augmentation des coûts totaux et que, par conséquent, les bénéfices de l'entreprise augmenteront si elle vend cette unité. Rappelez-vous que le bénéfice de l'entreprise est égal à la recette totale moins les coûts totaux. Par conséquent, une entreprise qui maximise ses profits produira cette unité supplémentaire. Si les coûts marginaux dépassent la recette marginale (MR < MC), les coûts totaux augmentent plus que la recette totale pour cette unité et il est préférable pour l'entreprise de ne pas vendre cette unité. Lorsque MR = MC, l'entreprise n'a aucun intérêt à augmenter ou à diminuer sa quantité, car les deux entraîneraient une réduction des bénéfices.

En savoir plus

Alors qu'en économie, on part généralement du principe que l'objectif des entreprises est de maximiser les profits, certains économistes, à la suite de Baumol (nous vous recommandons de consulter l’ouvrage "Business Behavior, Economics and Growth", 1967), soutiennent que, dans certaines conditions, les entreprises cherchent plutôt à maximiser les revenus que les profits. Baumol soutient principalement que les dirigeants d'une entreprise (contrairement aux propriétaires et aux actionnaires) sont plus intéressés par la maximisation des ventes que par celle des profits, car il existe un lien direct entre le salaire et la réputation d'un dirigeant et le revenu total.

Bon à savoir

Qu'est-ce qui détermine le salaire que vous pouvez gagner ? Selon la théorie économique, votre salaire dépendra de l'augmentation du revenu total de votre employeur en vous embauchant. Cette théorie peut être utilisée pour expliquer pourquoi certains clubs de football sont prêts à payer des sommes énormes pour des joueurs dont ils attendent qu'ils contribuent considérablement au succès du club. Par exemple, à l'été 2019, Eden Hazard a été transféré de Chelsea au Real Madrid pour 150 millions d'euros.

Test whether you understood the concept of marginal revenue...

Take a quiz

Exercises for you