Economics Terms A-Z - Les termes les plus importants en économie.

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Economics Terms A-Z

Le capital

Le capital est un terme passe-partout qui fait référence aux biens d'une personne, en d’autres termes il réfère à quelque chose d'utile qu'une personne possède et qui peut créer de la richesse - ce terme peut être large et être interprété de nombreuses façons. À première vue, le capital est l'une des choses les plus importantes, si ce n’est pas la plus importante, dans un système économique. Le financement et l'investissement en capital aident à définir l’existence et la manière dont l'économie se développe et aussi comment les gens bénéficient de leur retour sur investissement. Ainsi, le capital constitue un bon indicateur du niveau de la richesse, et également un moyen de créer de la richesse via l'investissement de capitaux.

Le terme capital a également été utilisé et interprété différemment dans diverses théories économiques. Par exemple, il est intéressant de comparer l'utilisation du capital dans la théorie du développement humain et dans celle de l'économie marxienne ; elles sont à peine comparables.

Les types de capital 

Capital financier

Le capital réfère évidemment à de l'argent, plus précisément de l'argent utilisé pour acheter d'autres biens qui sont ensuite utilisés pour générer du profit. Un exemple simple serait l'argent qu'une entreprise utilise pour acheter ses produits, comme un commerce de détail qui achète des vêtements.

Capital matériel

Il s'agit d’éléments qui servent à fabriquer des biens ou des services et, à ce titre, ils peuvent être des biens divers. Par exemple, les outils sont un bien d'équipement pour un bricoleur ; les plates-formes pétrolières sont un bien d'équipement pour une compagnie pétrolière ; les éoliennes sont un bien d'équipement pour une compagnie énergétique. 

Capital naturel ou écologique

Vous pensiez que le monde n'avait pas de capital ? Pensez-y une nouvelle fois. Le capital naturel est constitué de ressources naturelles telles que l'air, l'eau et les organismes. Ce type de capital est sans doute le plus important, car il comprend des choses comme l'eau potable et les sols fertiles que le monde nous donne gratuitement mais qui rendent la civilisation - et la vie en général - possible. Leur existence dépend d'un écosystème sain, ce qui rend la lutte contre le changement climatique et la destruction de l'environnement d'autant plus cruciale.

Capital social

Quelque chose d'un peu plus abstrait, le capital social réfère à des choses immatérielles comme les relations entre les personnes, le patrimoine culturel et l'identité. Cependant, il fait également référence à des choses plus tangibles comme les espaces publics partagés par exemple.

Capital pédagogique

Ce terme est controversé, car il est parfois considéré comme une simple extension du capital humain, qui pourrait inclure le matériel d'apprentissage qui rend l'éducation possible. Il est souvent utilisé comme aide pour observer ce qui restreint les actions des personnes, et est donc lié au capital social dans la mesure où les solutions à ces restrictions se transforment souvent en normes sociétales.

Capital humain

En ce qui concerne les deux groupes ci-dessus, le capital humain est peut-être le terme qui s'applique le mieux. Vous correspondez au capital humain, et l’auteur de cet article aussi, car nos connaissances nous permettent d'effectuer un travail et donc d'aider les entreprises - et l'économie - à se développer. Sans le capital humain, aucun des autres éléments de cette liste n'existerait.

Capital public

Un type de capital extrêmement vaste qui comprend tous les actifs appartenant à l'État. Il s'agit notamment des routes et des chemins de fer (à supposer qu'ils appartiennent à l'État), ainsi que de l'éducation, des hôpitaux, des services d'urgence et des systèmes tels que les services publics et la gestion des eaux usées. Il peut s'agir à la fois d'une dépense publique ou de l'infrastructure elle-même.

Capital intellectuel

Il s'agit généralement d'une idée intangible de la valeur d'une entreprise. Elle inclut les personnes qui y travaillent, leurs relations entre elles et l'infrastructure réelle du bâtiment lui-même. Elle peut également faire référence à la transmission de connaissances entre les membres d'une même entreprise. En raison de son caractère immatériel et donc difficile à mesurer, il peut être difficile d'en tenir compte pour juger de la valeur d'une entreprise. Cependant, dans notre économie de la connaissance et à l'ère de l'information, il est sans doute très important de le prendre en considération.

Capital d'exploitation

Les entreprises peuvent disposer de plusieurs formes de capitaux connexes. Il s'agit du capital d'emprunt, lorsqu'une entreprise s'endette ; du capital propre, qui se réfère souvent aux actions et aux investisseurs ; du fonds de roulement, c'est-à-dire des actifs de l'entreprise et de ses comptes fournisseurs ; et du capital commercial, qui sert à acheter et à vendre des titres.

Les théories du capital

Économie (néo-)classique

Le capital est l'un des trois principaux facteurs de production dans le monde classique, avec l’accès à la propriété foncière et le travail. Les autres éléments qui contribuent à la production d'une économie sont appelés "intangibles" et ont depuis été redéfinis comme du capital, telle que la connaissance par exemple qui est désormais considérée comme du capital, ou la gestion qui pourrait désormais être subsumée dans le capital social.

L'économie marxienne

Dans l'économie marxienne, le capital se réfère à trois choses : le capital constant (biens d'équipement), le capital variable, c'est-à-dire l'apport de travail, et le capital fictif, qui comprend les actions, les obligations, les titres et autres.

La théorie du développement humain

Selon cette théorie, le social, l'individuel et l'instruction sont les trois domaines les plus pertinents qui définissent le capital humain. Cette idée a également été reprise par l'économie écologique, sociale et verte, qui utilise des idées plus intangibles et abstraites du capital, plutôt que de se référer à des objets plus tangibles tels que les outils de travail.